http://mb-race.com/wp-content/uploads/2017/05/Remy-Absalon-1050x551.jpg

LA MB ENDURO VUE PAR LES 3 DERNIERS VAINQUEURS !

Chaque année la MB Enduro attire les tops pilotes dans une épreuve engagée mais avec une ambiance festive et conviviale. Rencontres avec les 3 derniers vainqueurs de la course : Rémy Absalon (2016), Emmanuel Allaz (2015) et François Bailly-Maitre (2014) : 

Quelles raisons t’ont poussé à venir la première fois sur la MB Enduro ?

Rémy AbsalonJ’en ai entendu parlé par des potes qui ont fait l’enduro et trouvé ça cool. Scott étant aussi partenaire (Rémy est coureur Scott), ça me disait bien de venir mais mon planning ne le permettait pas trop. Et l’an dernier, ça a collé, super, week-end libre, sur le chemin d’un autre événement, donc j’y suis allé pour le plaisir et la préparation et je ne regrette pas ! Super moment, conviviale, on s’est régalé !

Emmanuel Allaz La première fois que j’ai fait le déplacement à Combloux-Megève c’était en 2012 avec une équipe d’amis. Je débutais la compétition en VTT Enduro. Je m’étais décidé à venir motivé par mes potes et par la proximité du lieu puisque j’habite en Suisse à 1h30 de route environ. Méconnu et inscrit à la dernière minute j’avais hérité de la plaque N°180. Au final, bien après l’arrivée des premiers numéros au terme de la dernière spéciale, j’avais créé une petite surprise en terminant 3ème de la course. Un très bon souvenir !

François Bailly-Maitre Une région au relief qui me plait bien avec en plus un panorama grandiose. J’avais déjà couru en XC sur la MB Race Culture Vélo et j’avais envie d’en découdre en mode Enduro. 

Que dirais-tu du parcours de la MB Enduro? (par rapport à d’autres enduro aussi)

RA : C’est le genre de parcours qui me plait et ça m’a fait du bien de revenir sur ce genre de trails ! A savoir du vrai sentier de montagne, l’enduro comme je le vois quoi ! On a beaucoup de manches EWS sur des petites collines maintenant avec des SP de 3’ et là, retour aux sources, au vrai VTT, avec une alternance de SP techniques et physiques. Top !

EALe parcours de la MB Enduro est intéressant car il est accessible à tous au niveau des liaisons. Les efforts physiques très longs sont limités par l’utilisation des remontées mécaniques ou l’organisation de navettes. On peut donc se concentrer pour tout donner durant les spéciales. Ces dernières sont très variées et offrent tout ce que l’on attend d’une épreuve Enduro : des tracés exigeants techniquement mais avec du très bon « flow » la plupart du temps, une composante physique bien présente lors des « runs » prolongés avec de belles relances. Les très bonnes sensations rencontrées en spéciales sont magnifiées par le cadre majestueux qui entoure la course. La convivialité règne également en maître tout au long de l’épreuve, notamment aux ravitos bien achalandés avec ses fameux diots.
Par ailleurs, l’équipe organisatrice s’efforce d’apporter chaque année quelques nouveautés et de proposer un événement toujours plus abouti. C’est tout à son honneur. Toujours un plaisir d’y revenir !

FBM : Technique, physique, en résumé un tracé complet et bien typé Enduro. Des tracés non dévoilés à l’avance ce qui reste dans l’esprit originel c’est cool.

Un conseil à tous les participants 2017 ?

RA Le top est d’y aller entre potes, l’an dernier sous le soleil avec vue sur le Mont Blanc, ça permettait de vivre un moment à la cool ! Sans pour autant randonner dans les SP… Full gazz ! Mais attention, c’est la montagne comme je disais, trails exigeants tant physiquement que techniquement, donc il faut un minimum gérer son effort pour ne pas finir oxy ! Bon ride à tous !

EA : Prenez un max de plaisir, une spéciale après l’autre, en profitant du paysage mais pas trop 😉 Bonne chance à tous !

FBM : Attention aux racines lorsqu’elles sont humides, essayez de regarder loin et de bien anticiper les trajectoires, changement de pentes…

 

Crédits photos : Hugo Paget & Romain Laurent