Préparation 360° by Radiance

Antoine Socquet, membre du Team MB Race et multiple finisher MB Ultra Somfy 140 km, vous présente les nouveautés du parcours !

Grâce à la préparation 360° by Radiance, vous bénéficierez de conseils de professionnels pour atteindre l’objectif de devenir MB Finisher ! Dans cet article, Antoine Socquet, membre du Team MB Race et multiple finisher de la MB Ultra Somfy 140 km vous présente le parcours.

 

Peux-tu nous présenter les nouveautés du parcours de cette année ?

Cette année le parcours est en grande partie similaire à celui de 2017. Quelques ajouts/suppressions ont cependant été effectués. Sur la partie 0 à 70 km, le parcours est identique jusqu’à La Giettaz. C’est ensuite que nous prendrons la direction de Nanchard pour rejoindre le Hameau de Chaucisse avant de redescendre sur Flumet. Cela remplace une montée par une autre sur le versant opposé et permet de changer un peu. La montée n’est pas très longue et une partie sur un sentier en sous bois la sépare d’une descente sans difficulté technique mais toutefois agréable sur un chemin assez large. Le parcours rejoindra ensuite celui de 2017 pour monter sur le Gâteau puis la Tête du Torraz.

Quels passages ont été supprimés ? Pourquoi ?

Au niveau des suppressions, comme il y a deux ans, la montée de l’Avenaz pour aller au Col du Jaillet sera contournée par une piste forestière afin d’éviter le bouchon qui pose problème lors du portage de l’Avenaz. Ensuite, au niveau du Torraz, nous prendrons la crête principale et ne ferons pas la descente qui forçait à remonter pour retrouver cette crête plus loin. Dernières nouveautés, toujours dans les 70 premiers km, sur les crêtes du Christomet où il faudra monter au sommet du télésiège du Christomet pour suivre les crêtes en passant par le col du Jaillet. La partie 70-140 est la même qu’en 2017.

Quel sera l’endroit à surveiller ? Où la victoire peut se jouer ?

Je ne pense pas qu’il y ait un endroit particulier à surveiller et où la victoire peut se jouer mais la montée de Flumet au Torraz qui sera l’Ultra Climb Shimano, sera une des principales difficultés et des écarts risquent de se faire durant cette ascension !

Quel sera le plus beau spot ?

Le plus beau spot sera sans doute un des points culminants du parcours, soit le Torraz, soit la montée sur Bassecombe dans la dernière partie pour ceux qui auront le courage d’aller jusque là. Mais beaucoup d’endroits sont très beaux cela dépend des goûts de chacun.

As-tu un conseil lié au parcours pour les 1300 partants ?

Si j’avais un conseil lié au parcours pour les 1300 partants, ce serait de ne pas s’affoler trop tôt et de prendre les difficultés les unes après les autres, sans penser à toutes les difficultés à venir. Prendre un rythme régulier en montée et gérer les descentes sereinement en restant concentré sur le pilotage.

L’Ultra Climb Shimano sera encore un temps fort, penses-tu y arriver sans poser le pied ?

Comme je l’ai dit précédemment l’Ultra Climb Shimano sera une des grosses difficultés de la course, par sa longueur et son dénivelé mais également par ses forts pourcentages dans son final. Je pense que je ne passerai pas la partie la plus raide sur le vélo, bien que je la fasse systématiquement à l’entraînement, tout simplement parce que les jambes sont déjà bien fatiguées à ce moment et qu’il faut en garder pour la suite. Mais tout est faisable en vélo pour ceux qui veulent essayer !

Qui est Antoine ?

Arnaud à participé de nombreuses reprises à la MB Ultra Somfy 140. Mutliple finisher, il fait partit de l’élite de la MB Ultra Somfy, cette année encore il sera sur la ligne de départ pour réaliser ce parcours hors norme. Antoine est également membre de l’association MB Race, il contribue au développement de l’événement et aide à réaliser les tracés.